waterfall

Les graphiques Waterfall permettent de synthétiser rapidement les variations entre 2 points de données (budget / réel ou comparaison entre années).

Un diagramme waterfall (ou bridge) est un diagramme sur lequel on représente les différentes composantes (positives ou négatives) qui s’additionnent pour former un certain résultat. Ces graphes prennent la forme de graphiques en cascade ou graphiques en escalier.

Un diagramme waterfall permet ainsi de représenter l’évolution d’un indicateur dans le temps, en analysant les facteurs positifs et négatifs qui impactent cette évolution. Il permet également de mettre en valeur la décomposition d’un résultat en analysant les facteurs positifs et négatifs entre chacun des différents soldes.

Ce diagramme très utilisé en finance est aussi connu sous le nom de bridge.

Présentation :

Les diagrammes waterfall se présentent sous la forme de diagrammes en colonnes (histogrammes), la valeur dont on suit l’évolution est représentée par une colonne d’une couleur, et les effets positifs et négatifs sont chacun représentés par des colonnes « flottantes » de couleurs différentes, usuellement en vert pour les valeurs en hausse et en rouge pour les valeurs en baisse (les dépenses en rouge et les recettes en vert).

Utilisation :

Un diagramme waterfall peut par exemple permettre d’analyser l’évolution du chiffre d’affaires d’une entreprise sur plusieurs années, en observant les différentes composantes (produit A, produit B…) afin de déterminer lesquelles ont contribué positivement ou négativement à l’évolution du chiffre d’affaires global.

waterfall produit

Un graphe waterfall peut également permettre de comparer le chiffre d’affaire du budget et le chiffre d’affaire réel en analysant l’écart de prix, l’écart de volume et l’écart de mix.

 

waterfall variation de CA

Un graphe waterfall peut également permettre de comprendre comment se construit le résultat d’un exercice, en partant du chiffre d’affaires, puis en enlevant par exemple les coûts fixes puis variables pour arriver à l’EBITDA, dont on soustrait les dépréciations et amortissements pour parvenir à l’EBIT, dont on soustrait les impôts, pour finir avec le résultat net.

 

Construction :

 

La construction de tels graphiques peut être fastidieuse et chronophage. Il est possible d’automatiser la création de tels graphiques.

Le fichier que vous pouvez télécharger ci-dessous permet d’automatiser la création des graphiques, à partir de 2 onglets simples d’utilisation :

– Suivi du chiffre d’Affaires :

 

waterfall explication produit

– Explication des variations :

La mis en place de ces astuces permet de fiabiliser les données.

 

Le fichier à télécharger ci-dessous vous permet d’utiliser vos propres données pour créer différents types de graphiques.

Le choix des couleurs des histogrammes, de l’espace entre les barres (histogrammes) permet de personnifier le graphique.

Ce fichier étant un fichier Excel, la personnalisation est sans fin (selon votre maitrise d’Excel).

Si vous souhaitez personnaliser vos graphiques ou rencontrer des difficultés dans la personnalisation de ces fichiers, je reste à votre disposition